bandeau site

Monuments et architectures

Durant la féodalité (1100 ans), le village a été fortifié par des structures d’enceintes faites de remparts, de maisons extérieures se serrant les unes aux autres et comportait une porte dont on peut encore voir quelques vestiges. Cette porte d’entrée médiévale fut détruite vers 1890. Cependant, le village n’a jamais été une forteresse.

clocherL’église
Elle est d’architecture romane, comme beaucoup de la région.
Le début des travaux de rénovation date de 1842. Le gros œuvre fut terminé en 1848 mais non sculpté.
En 1867, le clocher fut rehaussé car les sons de cloches n’étaient pas entendus de toutes la paroisse, étouffé par la hauteur du château.

Le Château
C’est une maison cossue seigneuriale. La première tour date du temps des croisades. Après avoir abrité des générations de seigneurs, à la révolution française de 1789, le château fut partagé puis vendu aux habitants du village. Il a beaucoup plus subit les outrages des hommes que ceux du temps.
Au XIXe siècle, le rez de chaussé servait a loger les jeunes filles embauchées par le curé. Le château fut ensuite utilisé comme loge maçonnique, puis comme école des frères.

Porgie
Elle est devenu place du Trône. On peut y lire une des dates les plus anciennes écrite à Saint-Remèze (1635).
La grande porte, dite porte de l’école dont on peut encore voir les vestiges est la plus ancienne.

École
Elle est actuellement l’école primaire de St-Remèze. Elle abrita l’ancien cimetière de 1721 à 1884.

Cimetière
En 1884, Urbain Brunel fait don du terrain pour en faire le cimetière. Il a été le premier à "l’inaugurer", sans le vouloir lors de l’épidémie de choléra en 1884.

Chapelle Sainte Anne
Le nom de Sainte Anne vient de la mère de la vierge, patronne des femmes enceintes. La construction de la chapelle, patronné par le curé Rafanel débute en 1867, fruit du travail collectif communal et s’achève en 1872. Sainte Anne fut privée jusqu’en 1954, puis donnée au comité paroissial.

lavoirLe Lavoir
Il fut construit vers 1860, sous le mandat du maire M. Raynaud. Il a cessé de fonctionner vers 1970 car les machines lavaient mais ne rinçaient pas. Il fut aussi utilisé pour l’industrie de la soie, par M. Dufour (entreprise qui employait environ 100 personnes et cessa vers 1963/64).

fontaineFontaines
Il en existe plusieurs dans le village.
La première s’appelle fontaine de la Plaine et fut construite en pierre de St Remèze. Les trois autres furent construites en pierres de Ruoms.
La fontaine de L’esplanade (fontaine du château) fut construite fin XIXe début XXe alors que son puis datait de 1741.
Elles ont cessé de fonctionner en tant qu’approvisionnement d’eau potable vers 1958, à l’arrivée de l’eau courante.



- Haut de page - Accueil - Aide - rss - Mentions légales -